News

LE MAIRE et la DDTM ont PERDUS le NORD

By
on
11 octobre 2021

Nous venons de recevoir une mise en demeure de quitter les lieux de la part de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM), sur instruction du Maire de Villefranche Mr TROJANI

Le prétexte avancé est la mise en place des ZMEL !!

Nous n’y croyons pas une seconde, car ces ZMEL ne sont toujours pas autorisées : un recours au T.A. a été déposé auprès du Tribunal Administratif.

Les motifs de ce recours sont multiples, mais les principaux sont :

– Le Maire (avec l’accord des conseillers municipaux) est passé outre l’obligation de faire réaliser  une Enquête Publique, alors qu’elle est obligatoire pour une telle dépense et un impact aussi important sur les fonds marins. Il ne veut apparemment pas que l’on lui demande des comptes sur le montant des dépenses inutiles qu’il a faites (multiplié par 5 suivant nos sources).

– Il ne veut pas non plus qu’on sache quel type de technique et matériaux seront utilisées pour ces ZMEL ; ce qui est extrêmement préoccupant étant donné ce qui s’est passé à Cannes avec les mêmes interlocuteurs et marchandise.

– Le fait que le maire refuse de répondre à certaines questions, telles que : la procédure d’appel d’offre, les matériaux utilisés, les garanties et responsabilités concernant ces ZMEL,

– le fait d’oublier  les décisions prises par lui et la DTM  en ce qui concerne notre Association (ne plus nous ennuyer, travailler ensemble, priorité pour les places, nous trouver des places dans les ports pendant les travaux…)

– Le fait de ne pas faire notre projet bien plus sécuritaire et 6 à 7 fois moins cher que celui qu’il a choisi unilatéralement sans consulter ses administrés.

– Le fait de ne pas respecter  le rapport d’enquête relatif à la pose des tuyaux de pompage/évacuation de  l’Observatoire de Villefranche à propos de la sécurité de la ZMEL de Rochambeau.

(Il était question dans ce rapport que la technique de ces ZMEL soit un copié /collé de notre projet, faute de quoi la demande pouvait être refusée)

Mais bien d’autres points d’ombre  nous interpellent :

-le montant des frais d’études,

– les 300.000€ de « provisions « votées pour les ZMEL… sans préciser le montant final des travaux de réalisation (nous espérons que les conseillers le savent)

– L’achat d’un zodiac à 50.000€… alors que la police municipale tourne (très très rarement) sur un vieux zodiac non homologué qu’on n’a pratiquement jamais vu sur zone : où est passé ce nouveau zodiac ?

– Les erreurs du Maire sur la Rade dans son interview à France Bleue Azur (Lire l’interview).

TAGS
RELATED POSTS
Aliquam libero elit. tempus commodo venenatis