News

DU NOUVEAU SUR LES ZMEL DE VILLEFRANCHE

By
on
8 janvier 2021

REPONSE NICE MATIN

 

A lire le titre de  l’article de Nice Matin du 05/01/2021 «Le Projet de ZMEL avance»

On se dit « enfin ça y est, on arrive au bout du tunnel»

Au fur et à mesure de la lecture c’’est le « STOP and GO » habituel  depuis 6 ans!

Malheureusement c’est encore un effet d’annonce, on avance  bien sûr avec ces autorisations des Préfets… mais les boulets sont toujours accrochés aux basques de ces ZMEL et de la Mairie !

Beaucoup de zones d’ombre restent encore à éclaircir et nous voudrions que le Maire réponde franchement et clairement aux questions que nous nous posons et qui vont se poser par la suite, rien ne sert de faire l’autruche ,il est temps  que le Maire prenne ses responsabilités

 

Décryptage de l’article:

Mr le Maire parle toujours de l’énième problème des épaves dans la Rade, des bateaux abandonnés … en disant pour la énième fois depuis 6 ans qu’il «va  faire des ZMEL dans la Rade»

Au lieu de faire les shadocks, Mr le Maire, pourquoi ne pas les «faire» ces ZMEL ?

Cela devait être une «première», ailleurs il faut 2 ans pour les finaliser, à Villefranche, 6 ans après … c’est toujours l’incertitude !

<PAR AILLEURS :

Beaucoup de zones d’ombre dans ce projet, nous demandons à Mr le Maire de nous éclairer et réponde à nos questions qui seront celles de tous les citoyens

Question : Pourquoi vouloir faire à tout prix une ZMEL aux Marinières alors que tout le monde sait que c’est un véritable cimetière marin au fond

Il y a 3 ans il y avait été dénombré 75 épaves  (voir N.M. ), il doit y en avoir une centaine aujourd’hui, sans compter le millier de morceaux éparpillés (demandez à l’INRAP, l’institut archéologique qui vient d‘y plonger).

Question : Comment pouvez vous, Mr le Maire, avoir demandé le classement de la Rade à l’UNESCO alors qu’il aurait fallu nettoyer les fonds d’abord, qu’il faut des années pour cela et beaucoup d’argent du contribuable ?

Question : Pourquoi ne pas avoir fait uniquement une ZMEL à Rochambeau (qui ne pose pas de problème) en attendant ? Ce serait fait depuis longtemps, sans toute cette paperasse inutile comme nous le démontrons par ailleurs… (lien)

Question : Pourquoi avoir écarté l’AARV dans ce projet de ZMEL alors qu’au début vous nous avez sollicités?

-Est ce parce que nous avons pointé vos erreurs et errements ?, l’incapacité des responsables de Mairie à mener un tel projet?

-Est ce le fait d’avoir démontré que  le prix était exorbitant in fine et de plus la technique dangereuse alors que nous vous avons proposé un Projet plus sécuritaire à beaucoup moins cher ? (lien)

-Est ce parce que nous avons mis en lumière les points qui fâchent ?

Question : Pourquoi soyons nous obligés de vous poser des questions par médias interposés alors que vous refusez une explication et pire vous n’avez pas été aux réunions multipartites à la Préfecture où nous vous aurions posé les questions qui préoccupent de plus en plus de personnes ?

En voici quelques unes non exhaustives :

Où est passée l’enquête publique dans votre dossier ? C’est pourtant obligatoire, surtout au prix de revient !

Ailleurs cela toujours eu lieu, cela a été fait à Cannes pour 30 postes alors que pour les 60 que vous demandez, il n’y en aurait pas besoin?

-Est ce par peur que nous éclairions le public des incongruités de ce Projet ? (insécurité/prix de revient hors norme…)

Question: Vous avez l’air de dire dans cet article que tout est OK.

Dans votre  dernier article vous disiez que  l’INRAP pour l’archéologie devait passer d’abord : c’est fait.

Dans celui ci vous dîtes que vous avez les autorisations des Préfets, que la mise en place doit se faire «hors saison» (nous y sommes) alors qu’attendez vous Mr le Maire ?

Vous omettez de dire, Mr le Maire, que vous n’avez pas toutes les autorisations !

En effet, cela fait bientôt 6 mois que vous attendez la réponse du Ministère de la Culture

Ce n’est pas gagné au vu du rapport de l’INRAP à venir et de notre intervention

Vous omettez de dire que ces autorisations Préfectorales peuvent être contestées pendant 2 mois :

-Par un recours gracieux

-Par une procédure au Tribunal Administratif si le recours gracieux échoue

CONCLUSION:

Comme nous avons l’habitude de ne pas avoir de réponse de votre part, nous allons bien évidemment demander ce recours gracieux en informant les 2 Préfets et le Ministère de la Culture de nos observations sur cette saga de ZMEL à Villefranche

Nous sommes désolés car ,comme nous l’avons toujours dit, NOUS les » VOULONS » ces ZMEL…Mais pas n’importe lesquelles !

 

TAGS
RELATED POSTS
venenatis, massa Donec elit. ut risus. vel,